Quelques astuces pour fabriquer du liquide pour votre cigarette electronique

Aujourd’hui, afin de noyer les peines ou pour juste prendre du plaisir, beaucoup de personnes aiment prendre des stupéfiants ou des stimulateurs d’émotions. De ce fait, la cigarette électronique est un exemple palpable puisqu’il est très fréquent de nos jours. N’utilisant pas forcément un arome par défaut, alors l’utilisateur a la possibilité de fabriquer lui-même son liquide, d’où l’intervention du système diy. Cependant quel est l’importance de faire un diy et comment le faire ? Découvrez-le dans la suite de cet article.

Les avantages de réaliser son liquide électronique soi-même

Le premier avantage réside dans le rapport qualité-prix. En effet, le prix vous revient à un euro au plus pour 10ml. Vous constatez donc que le fait d’acheter les liquides ou les aromes tout le temps peut vider vos économies. Par contre si vous le faites vous-même, vous économisez beaucoup plus et vous savez ce que vous prenez. Par le biais des multiples et différentes saveurs proposées par l’arome et les additifs, vous avez le choix de prendre, soit les compositions de bases vers le flacon ou maîtriser votre dosage et le taux de la nicotine en fonction de votre humeur ou de votre état de santé. Le second avantage réside dans la parfaite connaissance de vos liquides électroniques, du coup, vous savez réellement ce que vous prenez, ce qui vous donnera la chance d’évaluer les avis des autres qui en achètent. De plus, vous pouvez partager vos recettes avec d’autres boosters et prendre leurs avis sur la qualité de votre nicotine.

Les éléments à réunir avant de fabriquer son e-liquide

Avant de pouvoir produire votre liquide électronique, vous devez vous munir d’une base, socle du liquide. Il occupe déjà 80% du mélange. Il s’agit d’un composé neutre qui contient le propylene glycol et de la glycerine végétale. De plus, vous devez avoir de la nicotine dans un flacon d’une contenance d’au moins 10ml afin de vous assurer que le taux de nicotine est atteint. Afin d’avoir un bon diy, vous devez aussi prévoir des aromes qui vous aident dans le choix des saveurs et dans la distinction de la glycerine ou du propylene glycol. Aussi, pour que la vape soit intense comme vous le souhaitez, le dosage doit être produit dans le booster avant de la mettre dans la cigarette.

La fabrication de l’e-liquide 

Avant de réaliser votre diy, équipez-vous, c’est-à-dire, mettez des gants et des lunettes de protection puis disposez sur un plan de travail propre et vide tout votre matériel. Ainsi, à l’aide d’une pipette graduée ou d’une seringue, faites-le plein du liquide dans le booster. Ne le remplissez pas assez pour pouvoir y mettre l’arome par la suite. Vous ajouterez également quelques gouttes de l’arome dans chaque tube puis distinguez les boosters. Refermez ensuite le thème et secouez-le avec une forte énergie puis laissez stabiliser pendant quelques minutes et reprenez. Posez ensuite le tube loin de la lumière et inaccessible à d’autres personnes. Sinon vous pourriez ne pas atteindre vos objectifs en ce qui concerne la vape. Ensuite, faites un lavage de vos mains et un nettoyage de tous les matériels utilisés ainsi que l’espace de travail. Enfin, prenez note de votre recette et conservez-le précieusement.

 

D'autres articles susceptibles de vous intéresser

Quels sont les avantages du CBD ?

Souffrant d’une mauvaise réputation à cause des nombreux trafics l’entourant, le CBD bénéficie désormais d’une intention justifiée. En effet, le CBD a été légalisé depuis

Lire plus »